journal des communistes de la Croix-Rousse depuis 1983
MARS 2015
regards sur la Croix-Rousse
X-Rousse
par Frédérick

X-Rousse # 1
Au cœur de la Vogue, je discute de l’Islam avec un ami. Je me dispute avec lui. J’en lâche la peluche Pinkie qui m’encombrait les bras. J’essaye de me faire entendre, malgré le vacarme des manèges. Je ne veux pas jeter le bébé avec l’eau du bain, je hurle, je ne veux pas jeter le bébé avec l’eau du bain ! Puis, c’est au tour d’un forain de me hurler qu’il n’est pas sourd. La pluie commence à tomber. Une fillette pleure en voyant les gouttes trouer sa barbapapa.


X-Rousse # 2
Dans l’immeuble du 26 rue Jean-Claude Bonnet, la Vierge est apparue au siècle dernier. Aujourd’hui, on y trouve les cabinets d’un orthophoniste et d’une psychomotricienne, ainsi qu’un appartement aux fenêtres ouvertes d’où s’échappe du jazz jour et nuit, été comme hiver.

X-Rousse # 3
Sortie d’école, place Flammarion. Évidemment, l’odeur des feuilles, les marrons gisant au sol, les mères regardant les hommes qui passent comme s’ils étaient des pédophiles ou des amants potentiels.
Tout cela n’empêchera pas la prochaine guerre d’éclater.

X-Rousse # 4
Coups de marteau dans le parc Chazières. La petite vieille sur son banc tourne la tête, se tord le cou. Elle espère surprendre un énorme pic-vert. Ou le fantôme de son mari manœuvre.

X-Rousse # 5
Elle me fait sortir jusque tard dans la nuit. Je l’oblige à se lever de plus en plus tôt. Nos amis craignent de voir notre amour s’user très vite. L’un d’eux,  fraîchement sorti de l’I.U.F.M, nous montre l’emballage cartonné d’un hamburger en train de se bio-dégrader sur le macadam et sous la pluie. Demain, il n’en restera plus une trace nous dit le pédagogue. Je mets mes doigts dans mes cernes, dans ses cernes à elle. Certaines traces ne sont pas prêtes de s’estomper, quoi qu’on en dise, quoi qu’on raconte à la Croix-Rousse sur les peaux de chagrin.

X-Rousse # 6
La neige est sale et se transforme en boue devant les boutiques-de-créateurs. Tranchant avec le reste de sa panoplie, la béquille tout simple de cette bourgeoise. L’a-t-elle volée au clochard croisé la veille ? Les soldes ne m’inspirent que de mauvais scenarii.

X-Rousse # 7
Arpenter le marché - tout sens ouvert et dans tous les sens - à la recherche d’une rousse croisée la veille. Me poser pour faire le guet auprès du petit marchand bio - je n’ai aucun doute  concernant le régime alimentaire de la damoiselle - derrière le stand, derrière les tomates plus tomates que jamais, derrière les patates couvertes d’une terre consacrée. La mairie dégueule ses marches et ses mariés. Un pareil tableau me rend malade au point que je ne bronche pas quand je vois passer mon phantasme de la veille… déjà périmé.
Au moins n’aurais-je pas employé le terme incendiaire pour parler de cette rousse. Si ? Je l’ai dit ?



FREDERICK HOUDAER
Né en 1969, à Paris. Vit en haut de la colline de la Croix-Rousse, à Lyon.
Blog : http://houdaer.hautetfort.com

Dix livres publiés à ce jour (cinq romans, cinq recueils de poèmes).
Plus d’une centaine de textes (nouvelles, poèmes) publiés dans diverses revues française, belges et québécoises (de « Newsbourse » à « P.L.S, revue internationale de poésie de la Sorbonne »). Sélectionné dans l’anthologie « Les Nouveaux Poètes français » aux éditions Les lettres du Temps- Jean-Pierre Huguet.
A exercé de nombreux petits métiers (trieur de verre, vendeur au porte-à-porte, agent d’accueil dans Foyer de sans-abris, veilleur de nuit, critique littéraire, animateur d’atelier d’écriture…)
Résidence d’auteur à Montréal en 2003 (il part là-bas en qualité de romancier, il en revient poète).
Directeur d’une collection de romans francophones de 2008 à 2011 aux éditions A PLUS D’UN TITRE (sept titres parus).
Aujourd’hui, directeur de la collection de poésie des éditions LE PEDALO IVRE.
Créateur & animateur du CABARET POETIQUE (au Périscope, à Lyon) depuis 2010.


Romans (sélection) :
L’IDIOT N°2 aux Editions du Serpent à Plumes
LA GRANDE EROSION aux Editions La Passe du Vent
ANKOU, LEVE-TOI ! aux Editions Terre de brume

Poésie (sélection) :
ANGIOMES, aux Editions La Passe du Vent
ENGELURES, aux Editions Oniva
ENGEANCES, aux Editions La Passe du Vent
FIRE NOTICE, aux Editions Le Pont du Change
NO PARKING NO BUSINESS, aux Editions Gros Textes



0 commentaire



Ajouter un commentaire
Votre commentaire sera validé apres vérification.

Les champs en gras seront visibles sur mon site
Prénom ou Pseudo (*) 
Email (*) 
Message  (*) 
Adresse IP : 54.152.38.154
 
(*) champs obligatoires