journal des communistes de la Croix-Rousse depuis 1983
JUILLET 2015
Croix-Rousse :
luttes et services publics
La boutique SNCF de la Croix-Rousse : une histoire au service du public,ne laissons pas disparaitre ces compétences !
par Philippe

Concrètement pour l’usager, quelle est l’utilité d’un tel lieu ?
La boutique SNCF de la Croix-Rousse fait partie du paysage familier de tout habitant du quartier, mais comme beaucoup de services publics son maintien n’est plus assuré. Et pourtant elle remplit parfaitement les objectifs initiaux de son ouverture. Elle permet une vente confortable et agréable ainsi qu’un rapprochement géographique avec les usagers.


Les profils des clients sont extrêmement variés, du senior au jeune, de l’achat professionnel pour le TGV à un argumentaire adapté pour les offres TER ou de loisir. L’information est personnalisée. Un personnel compétent et efficace officie tous les jours (sauf le dimanche) de 8h30 à 18h avec possibilité de prise de rendez vous*.

Une agence, c’est également un collectif de travail, qui se construit au fil des jours, qui apprend à gérer parfois les tensions avec certains usagers, les incivilités, les « pétages de plombs ». Ce travail, ce n’est pas seulement tenir un guichet, ce sont des compétences qui s’acquièrent, comme celle de la relation aux autres ; c’est aussi être fier de son travail quand il est bien fait, c’est-à-dire avec les moyens adéquats et le temps nécessaire pour rendre un bon service au public. Ce sont également des liens, des moments de vie qui s’instaurent et s’accumulent au fil du temps entre les agents et le public. Evidement, ces valeurs là ne sont pas cotées en bourse !

Pour les communistes, défendre les valeurs de la République, c’est aussi permettre aux salariés de défendre une éthique dans leur travail, de gagner en liberté par les compétences acquises, d’imposer des rapports sociaux de coopération et de respect dans leur activité quotidienne, c'est défendre « la qualité du travail »**.

Pour un syndicaliste : « Notre entreprise tourne de plus en plus le dos à ses missions, et ceci sans concertation avec les territoires, les associations et les organisations syndicales."

Depuis plusieurs années une intersyndicale ainsi que des relais citoyens font signer une pétition pour le maintien de la boutique (8000 signatures à ce jour), preuve s’il en était besoin de l’importance de cette structure aux yeux des Croix-Roussiens.

La SNCF n’est manifestement pas insensible au rapport de force citoyen, donc à ce jour, il n’est pas question de fermeture mais … avec une chute de 17% en 2014 de la clientèle, la direction envisagerait de supprimer un poste de l’équipe. Ce qui aurait pour conséquence de dégrader les conditions de travail du personnel et de rallonger l’attente au guichet … De quoi inciter à ne plus fréquenter l’agence ce qui ferait à nouveau baisser les statistiques et de fait justifier la fermeture, une boucle peu vertueuse !?


                                                                                    

La vigilance reste de mise ! Le recul des services publics, c’est partout le recul de la démocratie.

L’agence SNCF est un des dossiers du collectif des services publics nouvellement créé à la Croix-Rousse. Les communistes du quartier et de la SNCF prennent toute leur place en son sein.

Preuve s’il en est qu’il nous faut passer du constat de la casse programmée des services publics à l’offensive généralisée et concerter la riposte
: « Pour stopper cette gabegie tant humaine que financière, pour créer une économie solidaire et durable et mettre l’humain au cœur de notre société, il est nécessaire de nous mobiliser, et de converger pour créer un rapport de force qui nous soit favorable. Pour ce faire, nous avons besoin de l’implication de toutes les organisations syndicales, politiques et associatives qui souhaitent agir. »***

Personne ne sera de trop dans cette lutte, elle nous demandera certainement comme en Grèce et en Espagne d’inventer et d’expérimenter de nouvelles formes de rassemblement et de constructions politiques. Nous n’avons pas le choix et le temps presse.

Photo : Olivier et Delphine

* www.rendezvous.sncf.com

** Reprendre la main sur le travail ? - Philippe Davezies

*** Convergence nationale des Collectifs de Défense et de Développement des services publics.

                   


1 commentaire

De Alain - Envoyé le 28/08/2015 09:25:26
Je partage l'analyse, quand j'ai besoin de prendre le train, je fréquente cette agence et je suis très satisfait du service rendu et des conseils prodigués par les personnels de la SNCF.
Cordialement


Ajouter un commentaire
Votre commentaire sera validé apres vérification.

Les champs en gras seront visibles sur mon site
Prénom ou Pseudo (*) 
Email (*) 
Message  (*) 
Adresse IP : 18.212.93.234
 
(*) champs obligatoires