journal des communistes de la Croix-Rousse depuis 1983

OCTOBRE 2018
débats d'idée - champs libre
Salaud(s) : Le cas Éric Zemmour
par Michel S

Jean-Emmanuel Ducoin dans son Bloc-notes du 19/10/2018 ("l'Humanité") nous entretient d'un histrion, un "authentique salaud, au sens sartrien de l'expression." Son "Destin français" - c'est le titre de son dernier ouvrage - connaît un certain succès. Normal, en ces temps de trouble moral et intellectuel... À coup sûr, néanmoins, cet essai finira par rejoindre le dépotoir universel.
OCTOBRE 2018
la pierre qui flotte
Chroniques d'une journée moyenne
par Judith

C'est quand même drôle cette obsession de vouloir inculquer le "vivre ensemble" dans les "quartiers sensibles" via les programmes scolaires, à des gamins qui ne font que ça,
VIVRE ENSEMBLE depuis leur naissance.
Ben oui, zont pas trop le choix de toute façon. On peut pas vraiment se payer le luxe de faire son bégueule et de choisir son voisin et sa belle masure dans certains espaces de vie. Tu te poses là où on te dit et tu vis avec le décor et les gens. C'est tout.
Et, je te jure que ça vit ensemble sans se poser trop de questions (parce que, parfois, y a de quoi devenir fou, si on s'arrête un peu).
Mais ce qui est encore plus drôle (c'est une matinée à se gondoler) c'est de penser que ces gens qui prêchent à tout vent le VIVRE ENSEMBLE dans les textes officiels, eux, ne savent pas. Non seulement ils ne savent pas, mais ils ne font pas même semblant de le faire.
Ils ont fait des études pas ensemble, ils ont des maisons pas ensemble, ils ont des vacances pas ensemble, ils se déplacent pas ensemble. Ou alors, si, mais un tout petit "ensemble" de rien du tout. Un tout petit ensemble tout rabougri. Un petit entre-soi racorni qui les éloigne de jour en jour un peu plus du GRAND ENSEMBLE.
Alors "vivre ensemble"
ZOBI
(comme diraient des que je connais et que je vais retrouver bientôt)

OCTOBRE 2018
débats d'idée - champs libre
Femmes dans l’espace public : femmes statufiées ?
par Michel S

« L’art que nous mettons dans nos rues en dit long sur nos valeurs ; mais justement, quelles seront ces valeurs ? », questionne notre romancière. Ces valeurs, nous les percevons, pour notre part, dans un monde de liberté, d’égalité et de fraternité où n’existeront plus de « grands hommes » et leurs statues, mais simplement des hommes et des femmes libres et égaux en droit. En attendant, bien sûr, que la division hommes/femmes disparaisse et que surgisse l’époque d’une seule et même notion : le genre humain.
OCTOBRE 2018
travail de mémoire
Phoenix (2014, C. Petzold) : Les cendres de l'amour
par Michel S

Commentant la diffusion de "Phoenix" sur Arte, Thomas Sotinel titre : "Revenu des camps, un fantôme dérange les vivants" ("Le Monde", 3/10/2018). La solitude de Nelly (magnifique Nina Hoss) est immense, comme tous ceux qui ont vécu l'horreur. De l'amour en Allemagne avant le nazisme, il ne reste, après-guerre,que des cendres... Cela vaut autant pour Nelly et Johnny que pour le peuple allemand. "Phoenix" en est la troublante confession magistralement mise en scène par Christian Petzold
OCTOBRE 2018
débats d'idée - champs libre
17h09 à Perrache : Son altesse sénilissime, sa cour. Son royaume ?
par Stéphane

Collomb et Képénékian avaient donc un « contrat moral ». Voilà donc sur quel socle sa Seigneurie récupère un trône acquis certes démocratiquement mais dont l’usage ressemble à s’y méprendre à de l’autocratie.
Il me semblait pourtant que le socle sur lequel reposait « un contrat moral » relevait plutôt de la loyauté, de l’honnêteté et de l’intégrité.
Bref, de la confiance et autant de valeurs dont est parfaitement dénué ce malfaisant baron qui, en l’espace de quelques mois, a réussi à faire passer Pasqua pour un humaniste.
OCTOBRE 2018
polyculture
M.A.S.H. (1970, Robert Altman)
par Michel S

Il était périlleux de traiter la guerre sur le ton du vaudeville persifleur et antimilitariste, c'est ce que tenta, en 1969, Robert Altman en acceptant la proposition du producteur Ingo Preminger, le frère d'Otto, d'adapter le récit provocateur de Richard Hooker. Notons au passage qu'une douzaine de réalisateurs s'y refusèrent... Ce fut pourtant la chance d'Altman qui obtint un triomphe public et critique exceptionnel. "M.A.S.H." demeure aujourd'hui un des films les plus notables du cinéma américain. De fait, Robert Altman put aussi tracer son sillon sans compromettre son honnêteté artistique et son audace foncière.
OCTOBRE 2018
travail de mémoire
Le destin de Baye Fall ou Battling Siki (1897-1925)
par Michel S

« Battling Siki… Dans les années vingt et trente, Hô Chi Minh, Paul Vaillant-Couturier, Hemingway et Henry Miller ont écrit sur lui, exaltant ses prouesses. Plus près de nous, un lieutenant de Che Guevara lui a rendu hommage en prenant « Battling Siki » pour nom de guerre, dans la clandestinité. Un groupe de rock alsacien et un quatuor de blues de Denver ont aussi choisi de se baptiser comme lui. » Qui était cet homme et qu'a-t-il fait pour devenir un symbole de l’oppression et du combat antiraciste ?
OCTOBRE 2018
travail de mémoire
Salvatore Giuliano et la mafia sicilienne : l’histoire et le film de Francesco Rosi
par Michel S

"Salvatore Giuliano n'est en rien un film biographique, mais un discours sur le cadavre de Jules César. On ne voit guère le héros que mort, dans un récit où j'ai eu soin de rompre sans cesse la chronologie. Sans prendre la précaution d'un fondu enchaîné, je passe de 1950 à 1951, ou 1944 ou 1948, parce que j'évoque des événements jadis retentissants, et dont le public italien a gardé la mémoire. Mon vrai sujet c'est un pays malheureux, opprimé, égaré et révolté. Je n'entends ni exalter, ni accabler Giuliano. Je veux montrer qu'il fut le fruit de sa terre, des conditions sociales et politiques des années 40." (in : Les Lettres françaises, 4 mars 1962).
SEPTEMBRE 2018
pas de transition écologique
sans sortie du capitalisme
La conscience politique comme arme contre le totalitarisme du capitalisme
par Stéphane

Alors que la marche pour le climat était à l’écologie ce que les effusions collectives de joie avec « notre » titre de champion du monde étaient à la cohésion sociale, notre quotidien nous rappelle qu’il est plus que jamais nécessaire de ne pas se laisser happer par les idées dominantes de la classe dominante. Les médias à sa botte nous racontent de beaux contes, notre système capitaliste nous impose une réalité bien différente.
SEPTEMBRE 2018
travail de mémoire
TANGUY Henri [TANGUY Georges, René, Henri]. Pseudonyme dans la clandestinité : ROL, dit depuis 1970 ROL-TANGUY
par Rémy

Né le 12 juin 1908 à Morlaix (Finistère), mort le 8 septembre 2002 à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) ; secrétaire du syndicat de la Métallurgie de la Région parisienne (CGT) chargé de la jeunesse ; commissaire politique dans les Brigades internationales ; chef d’état-major des FFI de la Région parisienne ; colonel de l’armée française ; membre du comité central du Parti communiste français.